Les infirmières ne seront pas représentées au Centre National des Soins Palliatifs et de la Fin de Vie

Publié le 21 Jan, 2016

Le Centre National des Soins Palliatifs et de la Fin de Vie créé par décret le 6 janvier 2016 (cf. Le Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie créé par décret) a « pour mission de contribuer à une meilleure connaissance des soins palliatifs et de l’accompagnement en fin de vie ».

 

Son conseil d’orientation stratégique comprend, outre son président, les représentants de quatorze entités :

  • le directeur général de la santé ou son représentant ;
  • le directeur général de l’offre de soins ou son représentant ;
  • le directeur général de la cohésion sociale ou son représentant ;
  • le directeur de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques ou son représentant ;
  • le directeur général de la fondation Œuvre de la Croix Saint-Simon ;
  • trois représentants d’usagers relevant d’associations agréées, dont une représentant les bénévoles d’accompagnement ;
  • un représentant de la Société française d’accompagnement et de soins palliatifs ;
  • un représentant de la Société française du cancer ;
  • un représentant de la Société française de gériatrie et gérontologie ;
  • un représentant de la Société française d’anesthésie et de réanimation ;
  • un représentant de la Société de réanimation de langue française ;
  • un représentant de la Société française de pédiatrie ;
  • un représentant du Collège de la médecine générale ;
  • et un représentant du Comité national consultatif d’éthique pour les sciences de la vie et de la santé.

 

Le Syndicat National des professionnels infirmiers pointe du doigt le fait que les infirmières, « pourtant en première ligne » des soins palliatifs n’y soit pas représentées. Il rappelle que le Collège infirmier français (CIF), rassemblant les 20 principales organisations professionnelles, existe et aurait aussi sa place au sein du conseil d’orientation stratégique.

 

Miroir Social (21/01/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population "transgenre" a entre 16 et 34 ans
/ Genre

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population “transgenre” a entre 16 et 34 ans

En Angleterre et au Pays de Galles, 47% des personnes interrogées qui se sont revendiquées comme « transgenres » avaient ...
Ecosse : une "femme transgenre" n’ira pas dans une prison pour femmes
/ Genre

Ecosse : une “femme transgenre” n’ira pas dans une prison pour femmes

Condamnée pour le viol de deux femmes en 2016 et 2019, Isla Bryson, une femme transgenre, devra purger sa peine ...
artificial-intelligence-2167835_1920
/ E-santé, Transhumanisme

ChatGPT : « Toutes les frayeurs de remplacement de l’homme par la machine ressurgissent »

Le succès de ChatGPT relance le débat sur les dangers de l’intelligence artificielle. Une « réflexion prospective » doit être menée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres