Les cellules souches adultes au secours des insuffisances cardiaques

Publié le : 10 février 2003

Des chercheurs français de l’hôpital européen Georges Pompidou auraient apporté la preuve qu’un coeur endommagé peut être réparé par l’utilisation de cellules souches adultes.
L‘expérience a été menée sur un patient de 72 ans ayant subi une attaque cardiaque. Des cellules souches musculaires (myoblastes) avaient été prélevées dans le muscle de la cuisse du patient, cultivées in vitro puis réinjectées dans son coeur. Les chercheurs avaient alors constaté une amélioration de son système cardiaque. Le décès récent de cette personne a permis d’apporter la preuve formelle du rôle joué par les cellules souches et de prouver que celles-ci s’étaient transformées en cellules cardiaques. Pour cela, on a d’abord recherché le type de myosine (protéine dans les fibres des cellules) présente dans le coeur du patient. Les muscles squelettiques sont normalement constitués de fibres de myosine "rapides", alors que le coeur est majoritairement constitué de fibres de myosine "lentes". Or les chercheurs ont constaté que les cellules injectées ressemblaient toujours à des cellules squelettiques mais possédaient beaucoup de fibres de myosine "lentes". Cela prouve que l’environnement cardiaque a modifié la fonction des cellules souches de la cuisse pour leur permettre d’assurer une fonction cardiaque.
Des résultats similaires avaient été observés chez les animaux, mais c’est la première fois que les résultats obtenus chez l’animal sont confirmés chez l’homme.
A présent les chercheurs vont démarrer une étude internationale sur 300 patients et sur une durée de 3 ans afin de déterminer précisément l’efficacité de cette thérapie sur le fonctionnement du coeur.

Futura Sciences (Dr Olivier Namy) 08/02/03 - Le Quotidien du médecin (Dr Isabelle Catala) 10/02/03

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres