L’embryon et la procréation assistée

Publié le 10 Mar, 2003

Baroness Greenfield, directeur de la Royal Institution et professeur de neurologie à l’université d’Oxford, explique dans le Daily telegraph que le conscient du foetus se développe avant ses 24 semaines, âge limite en Angleterre où l’on peut interrompre sa grossesse. Sans revenir sur les législations actuelles, elle appelle les médecins et la société à en prendre conscience.

Le Daily Mail révèle qu’en Grande Bretagne des dizaines de femmes enceintes de jumeaux ou de triplés, suite à des traitements, décident de ne garder qu’un ou deux de ces embryons. Un rapport de l’Office national des statistiques britannique révèle qu’en 2001, 49 foetus ont ainsi été supprimés dans l’utérus de leur mère par injection létale. La Human Fertilisation and Embryology Authority a interdit aux établissements pratiquant des fécondations in vitro d’implanter plus de deux embryons.

Daily Telegraph (David Derbyshire) 10/10/03 – Daily Mail (Gordon Rayner) 10/03/03

Partager cet article

Synthèses de presse

14_gpa
/ PMA-GPA

GPA : un site internet « manifestement illicite »

Le 23 Novembre, la Cour de Cassation a confirmé le caractère « manifestement illicite » d’un site internet proposant des services de ...
Des implants redonnent la parole aux personnes paralysées
/ Transhumanisme

Des implants redonnent la parole aux personnes paralysées

A l’aide d’interfaces cerveau-ordinateur (BIC), les scientifiques apprennent à traduire les signaux du cerveau de personnes paralysées en mots et ...
La FDA approuve une thérapie génique contre l’hémophilie
/ Génome

La FDA approuve une thérapie génique contre l’hémophilie

La thérapie génique Hemgenix est destinée aux patients atteints d’hémophilie. Le prix de ce traitement s'élève à 3,5 millions de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres