L’embryon au coeur des débats

Publié le : 2 octobre 2002

La commission des Nations unies, qui doit établir un document préparatoire à l’élaboration d’une convention interdisant le clonage humain à des fins reproductives n’a pas trouvé de consensus. Bien que la plupart des pays ait adopté une législation interdisant ce type de clonage, l’absence de réglementation internationale leur fait craindre l’émergence de « paradis de clonage« .

Le blocage serait du à l’opposition entre les partisans d’une interdiction immédiate du clonage reproductif et ceux qui souhaitent une opposition globale du clonage qu’il soit reproductif ou thérapeutique, comme c’est le cas pour les Etats-Unis.

 

Par ailleurs, Nancy Reagan, ancienne première dame des Etats-unis dont le mari est atteint de la maladie d’Alzheimer fait campagne pour que le président Bush qui a interdit de délivrer des crédits pour la production de lignées de cellules souches embryonnaires revienne sur sa décision.

Enfin, l’administration Bush vient d’autoriser les Etats américains à utiliser des programmes fédéraux d’assurance médicale infantile pour couvrir des soins prénatals.

<p>Le Quotidien du Médecin 02/10/02 - Libération 02/10/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres