Le Sénat va examiner une proposition de loi pour autoriser les ‘maisons de naissance’

Publié le : 8 février 2013

 Le 28 février prochain, le Sénat examinera une proposition de loi visant à expérimenter les maisons de naissance. Ces structures, qui "permettent aux femmes d’accoucher sans être hospitalisées", sont dépourvues de médecins. L’accompagnement global, à savoir le suivi de la grossesse, l’accouchement et les suites de couches, est assuré par des sages-femmes et est destiné à des patientes "sans pathologie ni risque avéré". Tant le Conseil national de l’Ordre des sages-femmes que le Collège national des gynécologues et des obstétriciens français se sont dits favorables à ce projet.  
Muguette Dini, sénatrice centriste et auteure de la proposition de loi, précise que pour " ‘des questions de sécurité [et] afin d’assurer un transfert rapide de la mère’ vers une équipe médicale en cas de problème", les maisons de naissance sont situées à proximité des maternités, avec lesquelles est établie une convention.
En France, "les projets pilotes se comptent sur les doigts d’une main" alors qu’ "il en existe près de 150 en Allemagne". Pour la sénatrice, "ces structures permettent de désengorger les maternités". En moyenne, "le coût d’un accouchement en maison de naissance est évalué à 600 euros (structure et honoraires de la sage-femme), contre 3 000 euros pour 4,4 jours d’hospitalisation en maternité, durée moyenne observée". 

 Legeneraliste.fr 08/02/13 - Le Quotidien du Médecin.fr (Anne Bayle-Iniguez) 08/02/13

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres