Le progrès technologiques conduit-il à une servitude volontaire ?

Publié le 20 Nov, 2014

Après avoir publié Demain, les posthumains (2010), le philosophe Jean-Michel Besnier poursuit sa critique des technosciences dans un nouvel ouvrage, L’homme simplifié (Ed. Fayard). Au même moment, les transhumanistes se réunissent en colloque international à Paris[1].

 

Jean-Michel Besnier rapporte dans une interview à La Vie, que, dès le départ, il avait souhaité livrer un regard critique sur le transhumanisme. Il évoque les incompréhensions suscitées par son premier livre, car, explique-t-il, au moment de l’écrire, il était « disposé à imaginer un nouveau système de valeurs étendues, à penser le posthumanisme comme une humanité de substitution élargie à d’autres êtres que les humains ». Or, il affirme être revenu de cette bonne « disposition » dans son deuxième ouvrage : « Je me suis aperçu que le posthumanisme n’était que marginalement un système de valeurs et surtout qu’il s’agissait d’une utopie reposant sur la négation de ce que nous sommes en tant qu’êtres humains, en l’occurrence des êtres finis, vulnérables, imparfaits ».

 

Certes, les technosciences offriront des solutions « positives », mais il met en garde contre les effets indésirables sur le plan militaire, d’une part, et sur les « visées eugénistes » qui se cachent derrière les promesses transhumanistes.

 

Il constate que les arguments du progrès médical et du progrès technologique procèdent d’une « servitude volontaire ». Jean-Michel Besnier prend en exemple les biocapteurs, qui permettent de suivre au jour le jour ses données médicales. « Nous sommes en train de créer une société d’hypocondriaques ».

 

Enfin, il regrette que le discours critique sur les technosciences soit peu audible et partagé. Et il s’interroge : « J’ai peur qu’on soit en train de creuser un fossé générationnel ».

 

[1] Le colloque Transvision, organisé à Paris, s’ouvre ce jeudi. 

 

La Vie (Christophe Dickès) 20/11/2014

Partager cet article

Synthèses de presse

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement

Le 12 avril, les députés polonais ont voté contre les motions appelant à rejeter quatre propositions de loi visant à ...
Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence
/ Genre

Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence

Le 10 avril, la pédiatre anglaise Hilary Cass a publié un rapport sur les services de prise en charge des ...
Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable
/ IVG-IMG

Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable

Selon la Cour suprême de l’Arizona, la loi datant de 1864 et interdisant la quasi-totalité des avortements est applicable ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres