Le président Bush s’oppose au clonage humain

Publié le 1 Août, 2001

Le Républicain de Floride, Dave Weldon a présenté lundi son projet de loi sur le clonage humain : le clonage qu’il soit reproductif ou thérapeutique sera passible de dix ans de prison. Georges Bush qui a déclaré par l’intermédiaire de son porte parole « être opposé au clonage d’êtres humains » a donc choisi de soutenir ce projet de loi. Ce projet devait être adopté hier soir par la chambre des représentants, mais il soulève une vive polémique aux Etats-Unis notamment au sein de la communauté scientifique ainsi que dans l’industrie des biotechnologies.
L’autre alternative visait à interdire le clonage reproductif mais autorisait le clonage thérapeutique sous réserve de sévères contrôles. La communauté scientifique reste très partagée en ce qui concerne l’utilisation de cellules embryonnaires a fortiori si les embryons sont issus de clonage. La classe politique, est elle aussi, très divisée. Alors que beaucoup de représentants du parti républicain se félicitent d’une telle réforme, Peter Deutsch estime que « la loi Weldon, bien que louable dans ses objectifs, est trop large et fermera la porte à l ‘un des aspects les plus prometteurs sur les cellules souches ».
Enfin certains partisans d’un projet plus souple souhaiteraient obtenir un amendement au projet de loi notamment sur l’utilisation de produits dérivés de la technique du clonage.

Le Président Bush devrait prochainement se prononcer sur l’autorisation d’allouer des fonds fédéraux à la recherche sur les cellules souches. Tout laisse supposer que sa décision ira dans le même sens que ce premier projet de loi.

La Croix 01/08/01

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres