Le Pape François dénonce « les attentats à la vie »

Publié le 1 Juin, 2015

Samedi 30 mai, devant les membres de l’association italienne Science et vie, le Souverain pontife a plaidé pour une “science au service de la vie”, déclarant que “le progrès d’une civilisation se mesure justement par sa capacité à protéger la vie, surtout dans ses phases fragiles, beaucoup plus que par ses acquis technologiques”.

 

Il a dressé la liste des “attentats à la vie “ : ” le fléau de l’avortement”, ” l’euthanasie”, le fait de “laisser mourir nos frères sur des barques dans le canal de Sicile”, “la mort au travail parce qu’on ne respecte pas les conditions de sécurité minimales”, “la mort par dénutrition” et “le terrorisme, la guerre, la violence”.

 

La veille, le Pape avait reçu à huis clos, une vingtaine d’enfants malades âgés de 2 à 14 ans, avec leurs parents. Il avait déclaré à une mère qui avait refusé d’avorter : “Jamais, non, jamais on ne résout un problème en tuant une personne. Ça, c’est une habitude de mafieux”.

 

Le 15 novembre dernier, devant les médecins catholiques italiens, il avait déjà réaffirmé son opposition à l’avortement expliquant qu’“il n’est pas licite de tuer une vie humaine pour résoudre un problème”.

 

La Croix (Sébastien Maillard) 30/05/2015 – The Telegraph (Andrea Vogt) 31/05/2015

Partager cet article

Synthèses de presse

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...
heartache-1846050_960_720

Un protocole pour produire des valves cardiaques à partir de cellules iPS humaines

Des chercheurs ont développé un protocole « efficace » pour induire la différenciation de cellules iPS humaines en cellules valvulaires fonctionnelles ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres