Le liquide amniotique, une ressource de cellules souches ?

Publié le : 10 juillet 2012

Une étude, publiée dans la revue Molecular Therapy, explique que des cellules souches prélevées dans le liquide amniotique pourraient être reprogrammées en cellules souches aux propriétés proches des cellules souches embryonnaires.    
L’équipe de chercheurs, originaires de l’Imperial College London et de l’UCL Institute of Child Health, précise que les cellules souches sont issues de liquide amniotique obtenu par des mères ayant accepté d’effectuer une amniocentèse dans les trois premiers mois de leur grossesse et qu’elles  sont "un intermédiaire entre les cellules souches embryonnaires et les cellules souches adultes". Selon le Pr Pascale Guillot de l’Imperial College, ces cellules "ont la capacité de se développer en différents types de cellules mais elles ne sont pas pluripotentes". Elle ajoute qu’elles peuvent obtenir le caractère de pluripotence, "en ajoutant un produit chimique qui modifie l’ADN", ce qui leur confère alors des "propriétés similaires aux cellules souches embryonnaires".
 

Reuter (Kate Kelland) 3/07/12

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres