Le liquide amniotique, une ressource de cellules souches ?

Publié le 9 Juil, 2012

Une étude, publiée dans la revue Molecular Therapy, explique que des cellules souches prélevées dans le liquide amniotique pourraient être reprogrammées en cellules souches aux propriétés proches des cellules souches embryonnaires.    
L’équipe de chercheurs, originaires de l’Imperial College London et de l’UCL Institute of Child Health, précise que les cellules souches sont issues de liquide amniotique obtenu par des mères ayant accepté d’effectuer une amniocentèse dans les trois premiers mois de leur grossesse et qu’elles  sont "un intermédiaire entre les cellules souches embryonnaires et les cellules souches adultes". Selon le Pr Pascale Guillot de l’Imperial College, ces cellules "ont la capacité de se développer en différents types de cellules mais elles ne sont pas pluripotentes". Elle ajoute qu’elles peuvent obtenir le caractère de pluripotence, "en ajoutant un produit chimique qui modifie l’ADN", ce qui leur confère alors des "propriétés similaires aux cellules souches embryonnaires".
 

Reuter (Kate Kelland) 3/07/12

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires
/ Genre

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires

Les directives qui indiquaient que « les enfants peuvent prendre conscience qu'ils sont transgenres » « entre trois et cinq ...
justice
/ Genre

Japon : une femme transgenre reconnue père d’un enfant

La Cour suprême du Japon a reconnu qu’une femme transgenre était le père d’une petite fille conçue grâce à son ...
Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet
/ E-santé

Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet

Après la cyberattaque qui a touché des hôpitaux londoniens, des informations médicales sensibles ont été publiées sur le darknet entre ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres