Le Dr Smith propose la congélation systématique de sperme dès 18 ans

Publié le : 26 juin 2015

Le débat se déroule en Angleterre : le Dr Kevin Smith « aimerait que chaque citoyen puisse faire conserver son sperme congelé dès sa majorité ». Cette mesure impliquerait la création de « banques de congélation ouvertes à tous », privées ou publiques : « Les coûts pourraient être notablement réduits si l’entreprise était menée sous l’égide du NHS[1] ».

 

Le Dr Kevin Smith explique sa proposition : « Les spermatozoïdes des hommes âgés comportent un plus grand nombre de mutations que ceux des hommes plus jeunes (…) les enfants de pères âgés pourraient, demain, s’estimer lésés ». Il estime qu’« à partir de la quarantaine les hommes souhaitant devenir père devraient commencer à utiliser leurs dépôts bancaires ».

 

L’idée du Dr Smith est contestée :

  • « Les risques génétiques associés à des paternités tardives sont minimes » expliquent le Pr Allan Pacey, indigné de cette « suggestion ridicule ». Il souligne en outre les « difficultés pratiques » : utiliser du sperme congelé implique le recours systématique à des techniques de procréation médicalement assisté.
  • Pour le Pr Adam Balen, « il s’agit là d’une approche très artificielle de la procréation, elle pourrait donner un faux sentiment de sécurité ».

 

[1] National Health Service

 

<p>Jean Yves Nau (25/06/2015)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres