Le don d’organes ne fait pas partie de la culture chinoise

Publié le 3 Avr, 2018

« Le corps d’une personne décédée doit rester intact », c’est ce qu’imposent les « normes culturelles traditionnelles » chinoises. Un état d’esprit qui rend le don d’organes presque impossible en Chine. Pour les mêmes raisons, les étudiants en médecine « éprouvent de grandes difficultés à s’approvisionner en cadavres pour leurs leçons d’anatomie ».

 

Si les campagnes en faveur du don d’organes restent sporadiques dans le pays, durant la fête traditionnelle de Qingming – la « Toussaint » chinoise – les étudiants en médecine, en blouse blanche, déposent des chrysanthèmes devant le mémorial aux défunts ayant fait don de leur corps à la science : un hommage rituel qui vise à attirer l’attention et à sensibiliser l’opinion à cette question.

Le Figaro (04/04/2018)

Partager cet article

Synthèses de presse

"Brain 2.0" : plusieurs milliards de dollars pour cartographier le cerveau
/ Génome, Transhumanisme

“Brain 2.0” : plusieurs milliards de dollars pour cartographier le cerveau

Les NIH ont lancé l’initiative « Brain 2.0 » pour cartographier entièrement les 86 milliards de neurones humains ainsi que leurs connexions ...
computer-1149148_1920
/ E-santé

Télémédecine : attention aux “dérapages”

« Il faut réguler la télémédecine car il y a trop de dérapages » alerte le Dr Tafani, président du Conseil de ...
61_conseil_etat_facade
/ Genre

Transgenre : le Conseil d’Etat valide l’utilisation du “prénom d’usage” dans les écoles

Une décision qui « méconnaît la protection due à l’enfant » pour l'association Juristes pour l'enfance ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres