Le “détricotage” du projet de loi sur la bioéthique

Publié le 1 Fév, 2011

La commission spéciale de l’Assemblé Nationale chargée de réviser les lois sur la bioéthique vient d’adopter trois amendements concernant le projet de loi. Désormais, le transfert port-mortem des embryons et la congélation rapide des ovocytes sont autorisés (cf. Synthèses de presse du 27/01/11 du 27/01/11 et du 27/01/11). Le don d’ovocytes est par ailleurs possible pour les femmes n’ayant pas d’enfants.

Le Parti chrétien-démocrate (PCD) dénonce cette modification "sensible" du projet de loi d’octobre 2010. Sa présidente Christine Boutin dit craindre un "détricotage total du projet de loi" ainsi que "l’élargissement de la recherche sur l’embryon".

La séance publique sur ce projet de loi aura lieu à partir du 8 février 2011.
 

Le Figaro.fr 31/01/11

Partager cet article

Synthèses de presse

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches
/ Génome

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches

En Uruguay, des chercheurs ont mis au point une technique de « gene-drive » pour éradiquer des vers dévastateurs ...
Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres