Le clonage comporte un risque de morts prématurés

Publié le 1 Fév, 2001

Dans le numéro de février du mensuel américain Nature Genetics, l’équipe britannique à l’origine de la naissance de Dolly, rappelle que le clonage se solde encore souvent par des malformations et des morts prématurées. Rappel qui intervient juste au moment où deux spécialistes de la reproduction, les Dr Antinori et Zavos, viennent d’annoncer leur intention de faire du clonage reproductif pour les couples stériles.

La Croix, 01/02/01

Partager cet article

Synthèses de presse

Genre : les bloqueurs de puberté provoquent des problèmes de fertilité « irréversibles »
/ Genre

Genre : les bloqueurs de puberté provoquent des problèmes de fertilité « irréversibles »

Selon une étude de la Mayo Clinic dévoilée fin mars, les bloqueurs de puberté peuvent provoquer des problèmes de fertilité ...
Un « embryon de synthèse » fabrique sa membrane basale

Un « embryon de synthèse » fabrique sa membrane basale

Une équipe de la Medical University of Vienna a mis en œuvre des « embryons de synthèse » pour caractériser ...
Allemagne : une première étape vers la dépénalisation de l’avortement ?
/ IVG-IMG

Allemagne : une première étape vers la dépénalisation de l’avortement ?

Une commission mandatée par le Gouvernement allemand a recommandé de dépénaliser l’avortement jusqu’à 12 semaines de grossesse ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres