Le clonage comporte un risque de morts prématurés

Publié le 1 Fév, 2001

Dans le numéro de février du mensuel américain Nature Genetics, l’équipe britannique à l’origine de la naissance de Dolly, rappelle que le clonage se solde encore souvent par des malformations et des morts prématurées. Rappel qui intervient juste au moment où deux spécialistes de la reproduction, les Dr Antinori et Zavos, viennent d’annoncer leur intention de faire du clonage reproductif pour les couples stériles.

La Croix, 01/02/01

Partager cet article

Synthèses de presse

14_gpa
/ PMA-GPA

GPA : un site internet « manifestement illicite »

Le 23 Novembre, la Cour de Cassation a confirmé le caractère « manifestement illicite » d’un site internet proposant des services de ...
Des implants redonnent la parole aux personnes paralysées
/ Transhumanisme

Des implants redonnent la parole aux personnes paralysées

A l’aide d’interfaces cerveau-ordinateur (BIC), les scientifiques apprennent à traduire les signaux du cerveau de personnes paralysées en mots et ...
La FDA approuve une thérapie génique contre l’hémophilie
/ Génome

La FDA approuve une thérapie génique contre l’hémophilie

La thérapie génique Hemgenix est destinée aux patients atteints d’hémophilie. Le prix de ce traitement s'élève à 3,5 millions de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres