Le CHU de Brest condamné pour « erreur médicale lors d’une IVG »

Publié le 26 Jan, 2017

Le CHU de Brest a été condamné le 15 décembre dernier par le tribunal administratif de Rennes pour « erreur médicale lors d’une IVG ». La patiente concernée avait subi une IVG en 2009 « au cours de laquelle son muscle utérin avait été malencontreusement perforé. La perforation n’ayant pas été diagnostiqué à temps, ses intestins avaient été en parti aspirés. La patiente est restée atteinte d’importantes séquelles sur le plan digestif ». Le CHU devra verser à la patiente près de 142 000 euros, à la Sécurité sociale près de 360 000 euros et à la famille de la victime plus de 40 000 euros. Le jugement rendu public jeudi estime que « le CHU de Brest a commis une faute de nature à engager sa responsabilité et doit par conséquent indemniser l’ensemble des préjudices qui présentent un lien direct et certain avec cette faute »

AFP (26/01/2017)

Photo: Pixabay/DR

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres