Le CHU de Brest condamné pour « erreur médicale lors d’une IVG »

Publié le : 27 janvier 2017

Le CHU de Brest a été condamné le 15 décembre dernier par le tribunal administratif de Rennes pour « erreur médicale lors d’une IVG ». La patiente concernée avait subi une IVG en 2009 « au cours de laquelle son muscle utérin avait été malencontreusement perforé. La perforation n’ayant pas été diagnostiqué à temps, ses intestins avaient été en parti aspirés. La patiente est restée atteinte d’importantes séquelles sur le plan digestif ». Le CHU devra verser à la patiente près de 142 000 euros, à la Sécurité sociale près de 360 000 euros et à la famille de la victime plus de 40 000 euros. Le jugement rendu public jeudi estime que « le CHU de Brest a commis une faute de nature à engager sa responsabilité et doit par conséquent indemniser l’ensemble des préjudices qui présentent un lien direct et certain avec cette faute »

<p>AFP (26/01/2017)</p> <p>Photo: Pixabay/DR</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres