Le CHU de Brest condamné pour « erreur médicale lors d’une IVG »

Publié le 26 Jan, 2017

Le CHU de Brest a été condamné le 15 décembre dernier par le tribunal administratif de Rennes pour « erreur médicale lors d’une IVG ». La patiente concernée avait subi une IVG en 2009 « au cours de laquelle son muscle utérin avait été malencontreusement perforé. La perforation n’ayant pas été diagnostiqué à temps, ses intestins avaient été en parti aspirés. La patiente est restée atteinte d’importantes séquelles sur le plan digestif ». Le CHU devra verser à la patiente près de 142 000 euros, à la Sécurité sociale près de 360 000 euros et à la famille de la victime plus de 40 000 euros. Le jugement rendu public jeudi estime que « le CHU de Brest a commis une faute de nature à engager sa responsabilité et doit par conséquent indemniser l’ensemble des préjudices qui présentent un lien direct et certain avec cette faute »

AFP (26/01/2017)

Photo: Pixabay/DR

Partager cet article

Synthèses de presse

Genre : les bloqueurs de puberté provoquent des problèmes de fertilité « irréversibles »
/ Genre

Genre : les bloqueurs de puberté provoquent des problèmes de fertilité « irréversibles »

Selon une étude de la Mayo Clinic dévoilée fin mars, les bloqueurs de puberté peuvent provoquer des problèmes de fertilité ...
Un « embryon de synthèse » fabrique sa membrane basale

Un « embryon de synthèse » fabrique sa membrane basale

Une équipe de la Medical University of Vienna a mis en œuvre des « embryons de synthèse » pour caractériser ...
Allemagne : une première étape vers la dépénalisation de l’avortement ?
/ IVG-IMG

Allemagne : une première étape vers la dépénalisation de l’avortement ?

Une commission mandatée par le Gouvernement allemand a recommandé de dépénaliser l’avortement jusqu’à 12 semaines de grossesse ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres