L’avortement en Egypte

Publié le 2 Jan, 2008

Le Comité des recherches islamiques d’Al-Azhar, la plus haute instance de l’islam sunnite en Egypte a publié un communiqué dans lequel il prône l’avortement en cas de viol : "une femme violée doit mettre fin à sa grossesse dès qu’elle l’apprend, si un médecin de confiance lui en donne l’autorisation".

Le communiqué ajoute que ces avortements devraient contribuer à "maintenir la stabilité sociale" dans ce pays où deux femmes sont violées toutes les heures.

En Egypte l’avortement est interdit sauf quand la vie ou la santé de la femme est en jeu ou si le fœtus est atteint de malformation.

La Croix 02/01/08 – Cyberpresse.ca 30/12/07

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Euthanasie : en Espagne, un projet de réforme pour inclure les maladies mentales
/ Fin de vie

Euthanasie : en Espagne, un projet de réforme pour inclure les maladies mentales

Le ministère de la santé espagnol, avec l’aide des communautés autonomes, a travaillé sur une réforme du « Manuel de ...
cellules_souches_2_-_freeimages

Cellules souches : une nouvelle technique pour réparer les lésions corporelles internes

Des scientifiques ont utilisé des protéines conçues par ordinateur pour « diriger » des cellules souches humaines et former de ...
istock-89954120
/ PMA-GPA

La GPA, un droit de l’homme ?

Un nouveau document d'orientation du FNUAP suggère que la GPA devrait être considérée comme un élément de la « planification familiale ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres