L’avortement au Brésil

Publié le 24 Oct, 2007

Hier, le gouverneur de Rio a soutenu la dépénalisation de l’avortement pour contenir la violence dans sa ville. "La question de l’interruption de grossesse à tout à voir avec la violence publique", estime t-il. Il explique que les femmes aisées vont avorter dans des cliniques clandestines alors que celles vivant dans les favelas n’ont pas les moyens d’interrompre leur grossesse. "Si l’on prend le nombre d’enfants par mère dans les quartiers aisés comme Copacabana ou Lagoa on a un taux de natalité proche du taux suédois alors que dans les favelas comme Rocinha, c’est un taux semblable à celui de la Zambie ou du Gabon. Ce sont des fabriques de marginaux", a t-il conclu.

lefigaro.fr 24/10/07

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires
/ Genre

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires

Les directives qui indiquaient que « les enfants peuvent prendre conscience qu'ils sont transgenres » « entre trois et cinq ...
justice
/ Genre

Japon : une femme transgenre reconnue père d’un enfant

La Cour suprême du Japon a reconnu qu’une femme transgenre était le père d’une petite fille conçue grâce à son ...
Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet
/ E-santé

Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet

Après la cyberattaque qui a touché des hôpitaux londoniens, des informations médicales sensibles ont été publiées sur le darknet entre ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres