L’avenir prometteur de l’ARNsi

Publié le 15 Oct, 2007

Il y a un an, 2 chercheurs recevaient le prix Nobel pour la découverte d’un mécanisme cellulaire impliqué dans la régulation de l’expression génétique : l’interférence ARN. Les acteurs de ce processus sont des petites molécules d’ARN capables "d’éteindre" l’activité de gènes cibles, y compris dans les cellules des mammifères.

Après cette découverte, des équipes de chercheurs ont utilisé les petits ARN interférents (ou ARNsi pour "small interfering") pour étudier les gènes. Cette découverte ouvrait de nombreuses perspectives thérapeutiques, car ces molécules pouvaient théoriquement bloquer l’activité de n’importe quel gène.

Or, au printemps 2006, une étude parue dans la revue Nature démontrait que l’administration de ces petits acides nucléiques pouvait s’avérer toxique et entraîner la mort.

Des chercheurs du Massachusetts viennent de démontrer que, contrairement à cette précédente étude, l’administration des ARNsi n’est pas dangereuse. Pour cela, ils ont utilisés des ARNsi synthétisés in vitro. Par cette méthode, ils ont obtenu la suppression de 80% de l’activité des gènes ciblés, sans aucun effet secondaire associé et sans modification de l’expression des micro-ARN endogènes.

Désormais, les scientifiques peuvent reprendre le développement de stratégies thérapeutiques fondées sur l’administration d’ARNsi.

Le Quotidien du Médecin (Elodie Biet) 15/10/07

Partager cet article

Synthèses de presse

Transidentité : « au détriment de la liberté d'expression, c'est la liberté de suppression qui prévaut »
/ Genre

Transidentité : « au détriment de la liberté d’expression, c’est la liberté de suppression qui prévaut »

281 personnalités dénoncent les propos tenus lors d’une « formation aux transidentités » dans une université française ce mois-ci ...
CRISPR : des porcs génétiquement modifiés bientôt sur le marché ?
/ Génome

CRISPR : des porcs génétiquement modifiés bientôt sur le marché ?

La société Genus a modifié génétiquement des porcs via CRISPR pour qu’ils puissent résister au syndrome dysgénésique et respiratoire porcin ...
Diabète : des scores de risque polygénique pour en prédire l’évolution
/ Génome

Diabète : des scores de risque polygénique pour en prédire l’évolution

Dans une étude publiée dans Nature, des chercheurs ont localisé 1289 marqueurs génétiques associés au diabète de type 2, dont ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres