La vie, premier défi de l’humanité

Publié le : 13 janvier 2005

Lors de sa traditionnelle rencontre avec les membres du Corps diplomatique accrédité près du Saint Siège, Jean-Paul II a rappelé que la vie, le pain, la paix et la liberté sont les 4 grands défis auxquels l’humanité doit actuellement faire face.

Il a souligné que "le premier défi est le défi de la vie" et a rappelé que "l’État a pour tâche  primordiale la protection et la promotion de la vie humaine". Il a expliqué que le défi de la vie  "de plus en plus crucial" se concentre sur "le commencement de la vie humaine, au moment où l’homme est le plus faible et où il doit être le mieux protégé". Il a rappelé la position de l’Église : "l’embryon humain est un sujet identique à l’enfant qui va naître et à celui qui est né, issu de cet embryon". "C’est pourquoi rien de ce qui viole l’intégrité et la dignité ne peut être admissible sur le plan éthique. De même, une recherche scientifique qui réduit l’embryon à un objet de laboratoire n’est pas digne de l’homme" a t-il ajouté.

Enfin, il a rappelé que la recherche scientifique ne pouvait se passer "des impératifs moraux" avant de souligner les perspectives prometteuses des recherches sur les cellules souches adultes.

Zenit 10/01/05

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres