La pilule 3ème génération, objet d’une nouvelle plainte

Publié le : 15 janvier 2013

 Après le dépôt d’une première plainte le 14 décembre dernier contre le groupe pharmaceutique Bayer qui commercialise une pilule de troisième génération, la pilule Méliane (Cf synthèse de presse Gènéthique du 14/12/12), une nouvelle plainte vient d’être déposée au parquet de Bobigny par "une jeune femme victime d’une thrombophlébite, en juillet dernier". Celle-ci, déposée pour "atteinte involontaire à l’intégrité de la personne humaine", vise également le laboratoire Bayer.
La jeune femme, âgée de 24 ans, "tient la pilule 3G [3ème génération] pour responsable de son accident vasculaire cérébral". Elle a déclaré: "une gynécologue, que je consultais pour la première fois en décembre 2011 après un déménagement, m’a prescrit cette pilule supposée plus adaptée car ma précédente pilule, de deuxième génération, me donnait des maux de tête". Concrètement, "le 3 juillet dernier, la jeune femme a ressenti de vives douleurs cérébrales, suivies le lendemain de convulsions", amenant "les médecins [à] conclure à une thrombophlébite, un accident vasculaire cérébrale dû à un caillot dans le cerveau". 

 Le Quotidien du Médecin.fr (David Bilhaut) 14/01/12 - AFP 14/01/12

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres