La ”petite boutique des horreurs”

Publié le 24 Avr, 2006

Le journal Libération consacre un article au musée Dupuytren à Paris, musée de l’anatomie pathologique. Situé rue de l’École de médecine, dans le VI ème arrondissement, il recèle des "squelettes difformes et des bocaux emplis de foetus monstrueux".

Qualifié de "petite boutique des horreurs", sa pièce la plus récente remonte à 1924.

Le nouveau conservateur du musée depuis 2003, le Dr Patrice Josset aimerait le transformer en "musée du corps". A l’heure actuelle cohabitent les squelettes de "Pipine", qui a des pieds mais pas de jambes, d’Elisabeth Quériau, morte en 1752 d’un "ramollissement des os" et d’enfants malformés comme cet enfant né avec 2 têtes.

Libération (Edouard Launet) 22/04/06

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

69_espagne
/ Fin de vie

Euthanasie : trois ans après la légalisation, un premier bilan sur la loi espagnole

En mars 2021, l’Espagne est devenue le 4ème pays européen à légaliser l’euthanasie et le suicide assisté. Entre 2021 et ...
Affaire Palmade : le procureur ne retient pas l’« homicide involontaire » du fœtus

Affaire Palmade : le procureur ne retient pas l’« homicide involontaire » du fœtus

Le 27 mai, le procureur de la République a annoncé le renvoi de Pierre Palmade devant le tribunal correctionnel pour ...
18_fin_de_vie
/ Fin de vie

Afrique, Australie : un manque global de soins palliatifs

En Australie, 62% des patients qui en auraient besoin ne bénéficient pas de soins palliatifs. En Afrique la situation est ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres