La mort peut attendre

Publié le 23 Déc, 2014

Depuis de longues années le professeur Mimoun, chef du service de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique de l’hôpital Saint-Louis à Paris et du Centre de traitement des brûlés, est habitué à défier la mort. L’accompagnement d’un de ses amis, atteint d’un cancer, va bouleverser tous ses repères. Il revient dans ce livre sur le cas de nombreux patients, et plonge le lecteur dans le quotidien du médecin, ses décisions, ses doutes : que faire ? Que dire ? Faut-il tenter l’impossible ? Faut-il en finir ? Comment évaluer le désir de mourir du patient ?

Un essai, qui en quelques pages, rappelle que chaque situation est unique, que “tout bascule pour presque rien”, que “le mort” est finalement “heureux de vivre”, qu’on ne peut pas tout prévoir et qu'”on verra bien demain”…   

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres