La maîtrise de la fécondité reste nécessaire”

Publié le 9 Mar, 2009

Le démographe Henri Leridon est devenu le premier titulaire de la chaire de développement durable du Collège de France. Il a prononcé, jeudi 5 mars, sa première leçon inaugurale.

A cette occasion, il a rappelé que la population de la Terre devrait dépasser 9 milliards de personnes en 2050. La question dorénavant est de "savoir comment les sociétés et les gouvernements doivent s’organiser face à la progression de cette population".

Il a rappelé également qu’en 50 ans, la fécondité par femme est passée de 5 enfants à 2,7 actuellement. "Le solde nécessaire  pour un renouvellement des générations s’établit autour de 2,1 – 2,2 enfants par femme. Nous avons donc parcouru 80% du chemin", explique-t-il. La tendance de la fécondité (en dehors de quelques pays d’Afrique) est au déclin dans les pays en voie de développement. "Leur transition démographique s’effectue à un rythme beaucoup plus soutenu que dans les pays développés", ajoute-t-il. La Chine, par exemple, est en dessous de 2 enfants et l’Inde à 2,9.

Interrogé sur la question de savoir si la maîtrise de la fécondité était encore un sujet d’actualité, il explique que celle-ci reste nécessaire. "Mais les grands programmes de contrôle des naissances, coercitifs et qui n’ont pas toujours donné de bons résultats, ne me semblent plus d’actualité", conclut-il.

Le Monde (Brigitte Peruccaa) 07/03/09

Partager cet article

Synthèses de presse

Supprimer la clause de conscience ? Des questions juridiques et éthiques
/ IVG-IMG

Supprimer la clause de conscience ? Des questions juridiques et éthiques

Depuis le lundi 29 novembre 2021, l’Assemblée nationale examine la proposition de loi « visant à renforcer le droit à ...
02_ogm_mais_8
/ OGM

La Commission européenne pourrait déréguler les « nouveaux OGM » dès 2023

La directive 2001/18 encadre actuellement « la mise sur le marché, la traçabilité et l’étiquetage des cultures génétiquement modifiées ...
Belgique : bientôt plus de mention du sexe sur les cartes d’identité
/ Genre

Belgique : bientôt plus de mention du sexe sur les cartes d’identité

Pour la Cour constitutionnelle le maintien des catégories homme ou femme pour l'inscription du sexe sur l’acte de naissance est ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres