La Jewish Agency for Israël propose de financer les GPA à l’étranger de ses employés

Publié le 5 Mar, 2019

La Jewish Agency for Israël est désormais la première institution publique israélienne à accorder des prêts à ses employés pour financer des services de maternité de substitution à l’étranger. La subvention est évaluée à environ 11 000 dollars.

 

Les homosexuels masculins auxquels la loi interdit le recours à des mères porteuses en Israël en sont les premiers bénéficiaires. Les employés vivant dans une communauté juive à l’étranger peuvent également bénéficier du système.

 

Le président de l’exécutif de l’Agence juive, Isaac Herzog, a déclaré que l’organisation reconnaît « le droit de tout homme ou de toute femme d’exprimer son désir d’être parent et d’élever une famille, indépendamment de l’identité de genre ou de l’orientation sexuelle. » 

 

Cette décision intervient malgré le rejet en novembre dernier par la Knesset, d’un projet de loi qui autorisait les couples de même sexe à avoir des enfants par substitution (cf. Israël rejette la GPA pour les hommes célibataires et les couples homosexuels et En Israël, l’extension de la loi sur la gestation pour autrui votée “à pile ou face”).

The Times of Israël, Marcy Oster (5/03/19) – Jewish Agency to help its gay employees pay for surrogate services overseas

 

 

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres