La  » dérive  » bioéthique

Publié le : 29 janvier 2002

Le philosophe Christian Godin analyse le sens dans lequel s’engage les révisions des lois de bioéthique. S’il note l’embarras des médecins, des politiques, de l’opinion publique, il remarque que ce sont les laboratoires et entreprises de biotechnologies qui assurent que  » toute loi d’encadrement est un obstacle à contourner « .

 

Le philosophe doute que les interdictions d’aujourd’hui soient intemporelles car  » tout en affirmant solennellement un interdit (sur le clonage), on a autorisé dans le même temps ce qui avait été interdit avec non moins de solennité il y a huit ans (la recherche sur l’embryon) ». Sur la voie qui autoriserait le clonage thérapeutique, il constate que les mots sont déjà manipulés à l’exemple de la démonstration d’Henri Atlan qui  » propose de remplacer les termes de  » clonage thérapeutique  » par ceux de « transfert de noyau somatique » « (cf. revue de presse du 18/01/02 ).

 

Il est dangereux, note C.Godin, que  » ce qui devrait être pensé universellement et définitivement, parce que pensé en fonction de principes, se trouve pensé localement et provisoirement, parce que pensé en fonction d’intérêts« . 

Christian Godin rappelle que  » le respect de la personne humaine est un absolu moral, ce n’est pas un concept biologique « . Il s’inquiète du devenir des quelques 100 000 embryons surnuméraires, «  comment ne pas penser déjà, devant l’énormité du chiffre, à la production industrielle, à l’armée de réserve ? « .   » Les recherches sur l’embryon ne sont pas des recherches pour l’embryon mais des recherches pour ceux qui en bénéficieront. L’embryon est donc traité comme un matériau « . Pour lui, les verrous symboliques sautent petit à petit au profit d’une éthique des techniques et des résultats, tout comme «  la spéculation financière a remplacé la spéculation scientifique « . 

<p>L'Humanité (Christian Godin) 28/01/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres