La contraception ne diminue pas le taux d’avortements

Publié le 6 Juin, 2007

L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) a publié, mardi 5 juin, une étude sur « Les Français et la contraception ».

 

 Nathalie Bajos, socio-démographe à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), souligne le « paradoxe contraceptif français » révélé par cette étude : malgré un taux d’utilisation des contraceptifs les plus élevés d’Europe, la France affiche un taux annuel de 200 000 avortements. La moitié des femmes qui ont avorté utilisent un contraceptif efficace.

 

 Les méthodes contraceptives se sont effectivement multipliées ces dernières années – implants, patchs, anneaux contraceptifs – venant compléter la gamme déjà constituée des préservatifs, pilules et stérilets. De plus, la pilule du lendemain est désormais délivrée sans ordonnance.

 

 Ce « paradoxe » s’explique d’abord, pour les auteurs de l’étude, par une mauvaise utilisation des contraceptifs. Par exemple, 5% des personnes ignorent le délai d’utilisation de la pilule du lendemain.

 

 Il s’explique ensuite par le fait que 60% des grossesses non désirées se terminent par un avortement, contre 40% il y a quelques années. Une grossesse non prévue est de moins en moins bien acceptée.

 

 En 2004, un groupe de travail présidé par le Dr Yves Le Noc, avait fait part de ses recommandations pour « améliorer les stratégies de choix de contraception ». Le Dr Le Noc souhaite ainsi que soit présenté aux femmes « l’éventail de toutes les méthodes de contraception ». D’après lui, la « pression de l’industrie pharmaceutique » exercée au bénéfice de pilules « nouvelle génération » non remboursées, associée à une « médicalisation excessive de la contraception » constituent des « freins » à une bonne utilisation des moyens de contraception.

Le Monde (Sandrine Blanchard) 06/06/07 – Rtl.fr (Carole Laporte-Many) 05/06/07 – Le Quotidien du Médecin (Audrey Bussière) 07/06/07 – Libération (Charlotte Rotman) 07/06/07 – Valeurs Actuelles 08/06/07

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres