La commission nationale de bioéthique belge se prononcera mardi sur l’euthanasie pour cause de souffrance psychique

Publié le 14 Fév, 2016

La Commission nationale de bioéthique belge va se prononcer demain, mardi 16 février 2016 sur « les bonnes balises » à appliquer à l’euthanasie « pour cause de souffrance psychique. »

 

Les experts belges sont « divisés » sur cette question : 

A l’inverse, pour Dominique Lossignol, chef de clinique à l’Institut Jules Bordet (ULB[1]), les opposants à l”euthanasie pour cause de souffrance psychique « tentent d’en tirer argument [du débat] pour faire peser une menace sur l’ensemble de la loi de dépénalisation de l’euthanasie ou pour en exclure les causes psychiques ».

 

Pour Ariane Bazan, professeur à l’ULB, « il faut changer l’offre de soins et ne pas faire droit à la demande de mourir de gens aussi désespérés » que ceux qui demandent l’euthanasie pour des causes psychiques.

 

[1] L’université libre de Bruxelles.

Le Soir (15-02-2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement

Le 12 avril, les députés polonais ont voté contre les motions appelant à rejeter quatre propositions de loi visant à ...
Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence
/ Genre

Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence

Le 10 avril, la pédiatre anglaise Hilary Cass a publié un rapport sur les services de prise en charge des ...
Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable
/ IVG-IMG

Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable

Selon la Cour suprême de l’Arizona, la loi datant de 1864 et interdisant la quasi-totalité des avortements est applicable ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres