Japon : condamnation pour homicide involontaire du foetus

Publié le 12 Juin, 2006

Un Japonais, Hara Vitor, a été condamné à la prison ferme pour avoir percuté le véhicule d’une femme enceinte et provoqué la mort de l’enfant qu’elle attendait. En effet, l’enfant, né par césarienne, est mort le jour suivant.

Le Juge, Hiroshi Shida, a reconnu que le bébé était mort des suites des blessures de sa mère, causées par l’accident. Hara Vitor est condamné à 20 mois de prison.

La défense déclare qu’il s’agit d’un avortement spontané pour lequel Hara Vitor n’est pas justiciable.

C‘est la première fois au Japon qu’une personne est rendue responsable de la mort d’un enfant non encore né.

LifeNews.com 12/06/06

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

booties-2047596_1920

Choisir le sexe de son futur bébé : un marché de 500 millions de dollars

Aux Etats-Unis, sélectionner le sexe de son futur enfant dans le cadre d’une fécondation in vitro est légal. Un marché ...
hacker
/ E-santé

Ecosse : des données relatives à la santé mentale d’enfants divulguées

Le NHS Dumfries and Galloway a confirmé que des données relatives à la santé mentale d’enfants ont été publiées par ...
pape_francois
/ Fin de vie

Pape François : l’euthanasie est « un échec de l’amour »

S’adressant aux participants du symposium sur les soins palliatifs, le Pape a rappelé que l’euthanasie « n’est jamais une source ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres