Intelligence Artificielle : Quand la réalité dépasse la fiction

Publié le : 17 mars 2015

Les avancées scientifiques sont telles que les scénarios de science-fiction les plus inquiétants sont aujourd’hui pris en compte.

 

Bill Gates a déclaré la semaine dernière sur le site Reddit être « préoccupé par l’évolution rapide de l’intelligence artificielle ». Si l’Intelligence artificielle et les robots pourraient permettre de créer de nombreux emplois, ils constitueraient également une menace réelle qui doit être considérée avec attention.

 

En août 2014 Elon Musk déclarait à propos de l’IA qu’elle « était potentiellement plus dangereuse que les bombes atomiques ». De même l’astrophysicien Stephen Hawking soutenait qu’elle pourrait être « la plus grande invention de l’humanité, mais aussi la dernière en mettant fin à son existence ».

 

Le risque principal d’une intelligence artificielle autonome viendrait de sa capacité à se redéfinir elle-même à grande vitesse, capacité qui la rendrait très difficilement contrôlable. L’évolution technologique serait alors plus rapide que l’évolution biologique et rendrait problématique, voire dangereuse, la coopération homme-machine.

 

Pour que la machine reste au service de l’humain, E. Musk encourage la création d’organismes de contrôle aux niveaux national et international. De son côté, l’organisation américaine Future Life Institute travaille à surveiller les éventuelles dérives des progrès technologiques et à étudier leurs impacts sur l’homme.

 

La sensibilisation à ces problématiques est de plus en plus large comme le montre « la semaine du cerveau » qui a commencé hier, 16 mars, et qui se prolongera jusqu’au 22 dans 30 villes de France et dans 62 pays du monde.

<p>Valeurs Actuelles (Tribune de Philippe Coué), 17/03/2015 - Sciences et avenir (Louise Loumé), 16/03/2015</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres