Ined :  » L’adoption internationale n’est presque plus une option »

Publié le : 12 février 2015

L’Institut national d’études démographiques (Ined) et le ministère des affaires étrangères confirment la tendance observée depuis quelques années, à savoir la baisse des adoptions internationales. D’après le dernier numéro de « Population et Société » (février 2015) de l’Ined, « L’adoption internationale dans le monde : les raisons du déclin« , entre 2003 et 2013, le nombre d’adoptions internationales a été divisé par trois.  

 

En 2004, plus de 40 000 mineurs étaient adoptés. Ils ne sont plus que 15 188 en 2013. En France, la baisse est de 67% : le nombre d’enfants adoptés à l’étranger par des Français est passé de 4 136 à 1 069 entre 2004 et 2014.

 

Il y a dix ans, on comptait environ 40 000 adoptions internationales de mineurs dans le monde, très concentrées sur quelques pays d’origine (Chine et Russie) et quelques pays d’accueil (en premier lieu les États-Unis).

<p>Libération (Anne-Claire Genthialon) 11/02/2015 - Famille Chrétienne (Ariane Lecointre-Cloix) 11/02/2015 - Parents.fr (Candice Satara-Bartko) 11/02/2015 - La Croix (Marine Lamoureux) 11/02/2015 </p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres