Impératif éthique de protéger l’embryon humain

Publié le : 17 février 2011

Pierre-Olivier Arduin, qui souhaitait l’interdiction totale de la recherche sur l’embryon humain, parle de « déception » concernant le vote du régime dérogatoire par l’Assemblée nationale le 15 février 2011.

Il cite Mgr Pierre d’Ornellas, chargé des questions de bioéthique au sein de l’épiscopat français, qui insiste sur le lien existant entre l’éthique et le droit puisque « l’interdiction de la recherche est en cohérence avec l’ensemble de notre corpus juridique sur la protection de la vie de l’être humain et notamment avec la règle fondamentale posée par l’article 16 du Code civil qui énonce le respect de tout être humain dès le commencement de sa vie. »

Il est vrai que la logique scientifique considère la vie humaine débutant dès la fécondation et suivant un processus de développement continu.

Pierre-Olivier Arduin explique qu’en 2004, la recherche sur l’embryon était destinée à permettre « des progrès thérapeutiques » en attendant que d’autres techniques plus éthiques se développent. Aujourd’hui, le terme est remplacé par celui de « progrès médicaux« , risquant de mener à un élargissement de la dérogation.

Il revient sur les propos de Jacques Testart, qui explique qu’en Angleterre, où la recherche est autorisée, aucune découverte scientifique n’a été faite en 20 ans. J. Testart insiste sur le fait qu’ « il faut travailler sur l’animal. Le développement de l’embryon suit les mêmes étapes chez tous les mammifères« .

Pour Pierre-Olivier Arduin, la directive européenne du 22 septembre 2010 relative à la protection des animaux utilisés à des fins scientifiques, a fait repousser l’amendement qui prévoyait que soient faites des études chez l’animal avant toutes expérimentations sur l’embryon humain.

L’embryon est « sacrifié par la représentation nationale au nom de sa brevetabilité et de sa rentabilité » dénonce-t-il.

Il espère que « le sénat améliorera significativement le projet de loi pour le rendre plus protecteur de la vie humaine à son début« .

<p>Liberté Politique.com 16/02/11</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres