Il y a 40 ans paraissait Humanae Vitae

Publié le 16 Mai, 2008

Samedi dernier, le pape Benoît XVI a reçu les participants au congrès organisé par l’Université pontificale du Latran à l’occasion du 40ème anniversaire de la publication de l’encyclique de Paul VI Humanae Vitae sur le "très grave devoir de transmettre la vie humaine".

Rappelant le contexte difficile dans lequel Humanae Vitae a été publié, il a salué en elle un "geste significatif de courage en réaffirmant la continuité de la doctrine et de la tradition de l’Eglise". Benoît XVI a rappelé que cette encyclique "manifeste (…) sa vérité de façon immuable" et "révèle également la clairvoyance avec laquelle le problème fut affronté". L’enseignement d’Humanae Vitae ne change pas et se fait même plus actuel face aux nouvelles découvertes scientifiques et ne peut être effacé "par les différentes théories qui, au fil des années, se sont succédées et parfois même contredites entre elles". 

"La vie est toujours un don inestimable", a rappelé le pape. Pourtant, "dans une culture soumise à la domination de l’avoir sur l’être, la vie humaine risque de perdre sa valeur", a-t-il averti. "Nous ne pourrons jamais permettre que la domination de la technique puisse invalider la qualité de l’amour et le caractère sacré de la vie. (…) Aucune technique mécanique ne peut remplacer l’acte d’amour que deux époux s’échangent comme signe d’un mystère plus grand qui les voit les acteurs et les co-participants de la création", a-t-il répété.

"La loi naturelle, qui est à la base de la reconnaissance de la véritable égalité entre les personnes et les peuples, mérite d’être reconnue comme la source de laquelle doit également s’inspirer la relation entre les époux dans leur responsabilité d’engendrer de nouveaux enfants. La transmission de la vie est inscrite dans la nature et ses lois demeurent comme une norme non écrite à laquelle tous doivent se référer.

Le pape a enfin rappelé l’urgente nécessité de former les jeunes générations surtout sur le thème de la vie. Il a enfin appelé à la mobilisation sur le front de la défense de la vie : "le respect pour la vie humaine et la sauvegarde de la dignité de la personne nous imposent de ne rien laisser d’intenté pour qu’à tous puissent être communiquée l’authentique vérité de l’amour conjugal responsable dans une pleine adhésion à la loi inscrite dans le cœur de chaque personne".

Zenit 15/05/08 – Liberté politique.com 23/05/08

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

neurons-582050_640

Des organoïdes de cerveau plus réalistes

Des chercheurs ont fabriqué des organoïdes composés de quatre types différents de cellules cérébrales quand d'autres sont parvenus à reproduire ...
pixabay_-_senat
/ Genre

Genre : la commission du Sénat adopte une proposition de loi largement remaniée

Le 22 mai, la proposition de loi visant à encadrer les transitions de genre chez les mineurs a été largement ...
Jersey : un pas de plus vers l'« aide à mourir »
/ Fin de vie

Jersey : un pas de plus vers l’« aide à mourir »

Mercredi, les responsables politiques de Jersey ont voté en faveur d'un projet visant à autoriser l'« aide à mourir » ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres