Identité de genre : des dommages et intérêts pour une psychiatre en charge de la protection des enfants

Publié le 6 Sep, 2021

Sonia Appleby, psychothérapeute psychanalytique expérimentée, est responsable de la protection des enfants pour le Tavistock and Portman NHS Trust, qui gère le Gender Identity Development Service[1] (Gids), seul service du NHS pour les enfants en Angleterre qui gère des cliniques d’identité sexuelle à Londres et à Leeds.

En tant que responsable de la protection des enfants au sein de l’organisation, elle devait veiller à la situation des enfants en danger de maltraitance.

Le tribunal a appris que des membres du personnel avaient fait part de leurs préoccupations à Sonia Appleby. Elles portaient notamment sur le nombre élevé d’enfants adressés à Gids et sur « l’inquiétude que certains jeunes enfants soient activement encouragés à devenir transgenres sans examens appropriés de leur situation ». De sa propre initiative, le Dr Helen Webberley, délivrait des ordonnances pour des bloqueurs de puberté à des jeunes en cours d’évaluation par le Gids, ou qui étaient sur la liste d’attente en vue d’une évaluation.

La psychiatre a transmis ses préoccupations à son supérieur hiérarchique. Mais au lieu de lui répondre, la direction du trust hospitalier a tenté de l’empêcher d’exercer son rôle.

Un témoin, l’ancien psychiatre consultant de Tavistock et Portman, David Bell, a déclaré qu’il avait lui aussi fait l’objet de menaces disciplinaires lorsqu’il avait fait part de ses préoccupations concernant les Gids et la sécurité des enfants. Pour lui, l’organisation est « tellement prise dans la politisation du sujet de l’identité de genre qu’elle a perdu de vue son devoir de protection des enfants ». Aussi, « au lieu d’enquêter correctement sur ces problèmes graves, ils ont essayé de les supprimer ».

Le tribunal a conclu que Sonia Appleby avait été soumise à un « traitement quasi disciplinaire » et qu’il y avait une « injustice évidente » dans la manière dont elle avait été traitée. 20 000 £ de dommages et intérêts lui ont été attribuées par les prud’hommes.

[1] Service de développement de l’identité de genre (Gids) du trust.

Sources : The Guardian, David Connett (04/09/2021) – BBC news (05/09/2021)

Partager cet article

Synthèses de presse

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...
heartache-1846050_960_720

Un protocole pour produire des valves cardiaques à partir de cellules iPS humaines

Des chercheurs ont développé un protocole « efficace » pour induire la différenciation de cellules iPS humaines en cellules valvulaires fonctionnelles ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres