Ian Wilmut aimerait faire du clonage thérapeutique

Publié le 27 Nov, 2002

Le 31 janvier 2001, le Parlement britannique adoptait une législation autorisant le clonage thérapeutique d’embryons humains par 366 voix contre 174.
Aujourd’hui, le Pr. Ian Wilmut, chef de l’équipe qui a cloné la brebis Dolly, a présenté à la Human Fertilisation and Embryology Authority une demande de licence afin de pouvoir cloner des embryons humains à des fins de recherche.

Rappelons qu’en juillet dernier, lors d’une interview au Figaro, il avait expliqué pourquoi la technique du clonage est encore loin d’être fiable. “Nous demandons à l’ovule de faire une chose extraordinaire que l’évolution n’a pas prévue. Ce n’est donc pas surprenant que ça ne marche pas très bien. Et c’est même étonnant que ça puisse marcher”(cf. revue de presse du 22/07/02)

Cordis 27/11/02 – Gènéthique

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

69_espagne
/ Fin de vie

Euthanasie : trois ans après la légalisation, un premier bilan sur la loi espagnole

En mars 2021, l’Espagne est devenue le 4ème pays européen à légaliser l’euthanasie et le suicide assisté. Entre 2021 et ...
Affaire Palmade : le procureur ne retient pas l’« homicide involontaire » du fœtus

Affaire Palmade : le procureur ne retient pas l’« homicide involontaire » du fœtus

Le 27 mai, le procureur de la République a annoncé le renvoi de Pierre Palmade devant le tribunal correctionnel pour ...
18_fin_de_vie
/ Fin de vie

Afrique, Australie : un manque global de soins palliatifs

En Australie, 62% des patients qui en auraient besoin ne bénéficient pas de soins palliatifs. En Afrique la situation est ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres