Hervé Mariton : « La bioéthique n’est pas d’abord un sujet technique »

Publié le : 8 novembre 2012

Hervé Mariton, député UMP, explique à l’hebdomadaire Famille Chrétienne qu’il a la conviction que "la bioéthique n’est pas d’abord un sujet technique".   

En effet, ayant participé à la révision de la dernière loi de bioéthique, le député UMP précise que "le danger était de considérer que la bioéthique n’était qu’un sujet scientifique, technique, médical, un sujet qui ne devait être tranché qu’entre médecins". Ainsi, à propos de la recherche sur l’embryon, un des grands enjeux de la révision, le député précise que "la grande tentation […] consistait à vouloir passer de l’interdiction avec dérogation à l’autorisation encadrée". Faisant un lien avec l’actualité, il poursuit en expliquant que "l’enjeu est un peu le même qu’avec le ‘mariage’ homosexuel et l’homoparentalité. Quelle est en nous la part de la nature et de la culture. Il y a ceux qui considèrent que tout est culture, que la filiation se définit de manière purement culturelle et conventionnelle. Et ceux qui considèrent qu’il y a une part liée à la nature. C’est mon analyse"
 Famille Chrétienne (Samuel Pruvot – Bertille Perrin) 8/11/12

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres