Greffes : organes contaminés

Publié le 18 Fév, 2005

En Allemagne, trois personnes ont été infectées par le virus de la rage après avoir été greffées. Les organes provenaient d’une donneuse de 26 ans qui avait séjourné en automne dernier en Inde où elle a contracté la rage. Elle est morte d’un arrêt cardiaque sans que la maladie se soit déclarée et de ce fait soit identifiée. Trois autres patients ont également reçu des organes de cette femme mais sont toujours en bonne santé.

Le Figaro 18/02/05 – Le Quotidien du Médecin 21/02/05

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Inde : « Personne, y compris un médecin, n’est autorisé à provoquer la mort d’une autre personne »
/ Fin de vie

Inde : « Personne, y compris un médecin, n’est autorisé à provoquer la mort d’une autre personne »

Le 2 juillet, la Haute Cour de Delhi a rejeté la requête demandant de constituer une commission médicale pour évaluer ...
Passeport
/ PMA-GPA

GPA : la Cour constitutionnelle colombienne demande de nouvelles règles face au risque d’apatridie

La Cour constitutionnelle colombienne a ordonné au ministère des affaires étrangères d’accorder la nationalité colombienne à une petite fille née ...
Pologne : le Parlement rejette une proposition de loi visant à décriminaliser l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : le Parlement rejette une proposition de loi visant à décriminaliser l’avortement

Le 12 juillet, le parlement polonais a rejeté, avec 218 voix contre 215, une proposition de loi visant à « décriminaliser ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres