Grande-Bretagne : limiter les fécondations in vitro ?

Publié le : 25 février 2004

Le gouvernement britannique devrait faire de nouvelles recommandations en matière de fécondation in vitro en réponse à celles préconisées par le "National Institute of Clinical Excellence" (NICE).

En Août 2003, celui-ci avait publié un projet qui suggérait de créer une provision au sein du National Health Service (NHS) dédiée au traitement de l’infertilité qui serait variable en fonction des différentes régions de Grande Bretagne. Certains avaient critiqué le projet en parlant de "loterie postale".Le NICE préconisait d’offrir aux couples souffrant d’infertilité, 3 tentatives de FIV et de congeler les embryons restants.Il limitait le projet aux femmes âgées de 23 à 39 ans dont la cause de l’infertilité avait été déterminée. Ce projet devait être publié le 25 février.

Le gouvernement de son côté à décidé de limiter le nombre de FIV. Il a estimé que le coût de ces traitements avait été sous estimé et que le système de "loterie postale" avait besoin d’être approfondi.

The Daily Telegraph 21/02/04

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres