GPA : Un projet de loi de la Commission européenne

Publié le 24 Nov, 2022

La Commission européenne porte un projet de loi « visant à la reconnaissance de la parentalité entre Etats membres dans les situations familières transfrontalières ». Une mesure qui « obligerait les Etats interdisant la GPA à s’adapter à ceux qui l’autorisent », « sous prétexte de faciliter les démarches familiales aux frontières ». Ainsi, même si la France interdit encore la GPA, si le texte est voté, elle sera dans l’obligation de reconnaître les enfants nés par GPA à l’étranger.

Alors que la famille ne fait pas partie des compétences de l’Union européenne, il s’agit d’une « première étape ». « Nous pouvons utiliser la liberté de mouvement garantie par les traités pour faire avancer les choses, a reconnu l’eurodéputée écologiste allemande Terry Reintke. C’est notre point d’entrée sur ce sujet ».

Complément du 25/11/2022 : Dans un communiqué de presse du 24 novembre 2022, Juristes pour l’enfance demande le retrait de l’initiative européenne sur la parentalité. Cette association dénonce un projet « idéologique » qui ne « veut rien dire ». En effet, elle rappelle qu’en français, « le lien qui unit un enfant à ses parents s’appelle la filiation ». « La « parentalité » n’est établie ni reconnue dans aucun Etat, tout simplement car elle n’est pas un concept juridique ».

L’objectif de ce projet serait donc « d’assimiler à des parents n’importe quels adultes investis dans la « parentalité » ». Sous prétexte de libre circulation des personnes, les Français n’auront qu’à se rendre dans un Etat européen complaisant pour faire reconnaître « leurs arrangements relatifs à la filiation (…) comme si la loi française n’existait pas ». Or, Juristes pour l’enfance « refuse que notre droit cautionne les atteintes aux droits des femmes et des enfants sous prétexte que d’autres pays les tolèrent ».

Source : Valeurs actuelles, Stanislas Rigault (23/11/2022) ; JPE, CP (24/11/2022)

Partager cet article

Synthèses de presse

61_conseil_etat_facade
/ Fin de vie

Directives anticipées : Le Conseil d’Etat s’aligne sur la décision du Conseil Constitutionnel

Le Conseil d’Etat a rendu sa décision mardi soir confirmant que le médecin pouvait s’affranchir de la volonté du patient ...
Le Sénat américain adopte un projet de loi pour « protéger le mariage homosexuel »
/ Genre

Le Sénat américain adopte un projet de loi pour « protéger le mariage homosexuel »

Le texte approuvé vise à abroger des législations antérieures définissant le mariage comme l'union entre un homme et une femme ...
Mission parlementaire sur la fin de vie : un président qui fait débat
/ Fin de vie

Mission parlementaire sur la fin de vie : un président qui fait débat

Le député Olivier Falorni a été nommé président de la mission parlementaire d’évaluation de la loi Claeys-Leonetti sur la fin ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres