GPA en Thaïlande : 10 personnes inculpées dont 5 gynécologues

Publié le : 17 juillet 2020

Mercredi 15 juillet 2020, l’organisme thaïlandais de lutte contre la traite humaine (l’ATPD) a inculpé dix personnes soupçonnées de faire partie d’un trafic illégal de mères porteuses à Bangkok. Parmi les suspects se trouvent cinq gynécologues, un technicien de laboratoire effectuant les FIV, et quatre femmes chargées de recruter les mères porteuses.

 

Le Conseil médical de Thaïlande collaborera avec l’ATPD pour décider des mesures disciplinaires à prendre à l’encontre des cinq médecins. La police va également inculper les mères porteuses et mener une enquête pour rechercher d’autres cas frauduleux de maternité de substitution.

 

Pour aller plus loin :

GPA : Trafic humain transfrontalier entre l’Inde et le Népal

Inde, la police met fin à un trafic d’enfants

Arizona : un élu dirigeait un réseau de trafic de femmes enceintes

Inde : trafic d’enfants suite à un vol d’échantillons de sperme et d’ovocytes

GPA : malgré la pandémie, le marché prospère

GPA : ″un magasin international en ligne pour bébés″ selon le Commissaire aux droits de l’enfant du président ukrainien

GPA : Une loi pour contrer « une forme d’esclavage qui enfreint toutes les règles d’éthique »

La GPA « s’apparente à de l’esclavage reproductif encadré »

 

<p><span style="margin: 0px;font-size: 8pt">The Star (15.07.2020)</span></p> <p> </p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres