GPA : conflit mère-couple

Publié le 18 Fév, 2011

La mère porteuse ayant refusé de rendre son bébé au couple qui devait en avoir la garde, s’explique sur son choix de garder l’enfant (Cf. Synthèse de presse du 08/02/11).

Elle déclare qu’après avoir accepté de porter l’enfant de ce couple qu’elle voyait comme "parfait", elle  apprend que le mari est violent et que le couple avait tenté d’utiliser une prostituée comme mère porteuse.

Son refus de donner l’enfant au couple devient définitif quand la femme lui signifie qu’elle devra avorter si le bébé est trisomique.

La justice a autorisé la mère porteuse à garder l’enfant. Cette affaire pourrait avoir des conséquences sur les autres couples voulant concevoir un enfant par gestation par autrui. Les risques de cette pratique sont, en effet, "considérables" a rappelé le juge.

Bioedge (Jared Yee) 18/02/11

Partager cet article

Synthèses de presse

Espagne : la Cour constitutionnelle autorise l’adoption d’un enfant né par GPA
/ PMA-GPA

Espagne : la Cour constitutionnelle autorise l’adoption d’un enfant né par GPA

Le 27 février, la Cour constitutionnelle espagnole a autorisé une femme à adopter l’enfant biologique de son conjoint né par ...
Royaume-Uni : le Parlement britannique mise sur les soins palliatifs
/ Fin de vie

Royaume-Uni : le Parlement britannique mise sur les soins palliatifs

Le Parlement britannique a remis un rapport sur la « mort assistée », sans formuler de « recommandations spectaculaires » ...
Transidentité : « au détriment de la liberté d'expression, c'est la liberté de suppression qui prévaut »
/ Genre

Transidentité : « au détriment de la liberté d’expression, c’est la liberté de suppression qui prévaut »

281 personnalités dénoncent les propos tenus lors d’une « formation aux transidentités » dans une université française ce mois-ci ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres