GPA : arrêt de la Cour d’appel de Paris

Publié le : 19 mars 2010

Le 18 mars 2010, la Cour d’appel de Paris a rendu son arrêt sur l’affaire Mennesson, du nom du couple qui demande l’inscription sur l’état civil français de ses jumelles nées aux Etats-Unis par gestation pour autrui (Cf Synthèses de presse du 18/12/08 et du 18/02/10). L’arrêt reconnaît la filiation mais refuse la transcription à l’état civil de leurs actes de naissance, rejetant l’argument de "l’intérêt supérieur de l’enfant" avancé par les époux Mennesson. Le couple compte se pourvoir en cassation. 

Sur sa page "Forum", Libération propose un débat entre la philosophe Sylviane Agacinski et la psychanalyste Sabine Prokhoris sur la gestation pour autrui (GPA). La philosophe considère que cette pratique  vient "d’une idéologie ultra-libérale et individualiste" qui consacre l’accaparement des corps par le marché. Elle déplore que l’on fasse silence sur les excès du "marché procréatif" dans certains pays, "auquel l’Europe tente de résister et la France en particulier, au nom d’un certain progrès social et humain. Ce progrès, c’est la protection du corps humain, dont nul ne peut disposer (comme si c’était un patrimoine), y compris le corps des femmes".

Le Monde.fr 18/03/10 - Le Figaro (Delphine de Mallevoüe) 19/03/10 - La Croix 19/03/10 - Le Jdd.fr 18/03/10 - Quotimed.com 18/03/10 - Libération 19/03/10

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres