FIV : embryons égarés

Publié le : 30 octobre 2002

En avril dernier, dans le centre britannique Diana, princesse de Galles, d’assistance médicale à la procréation (hôpital Saint Georges – Londres), un médecin a commis une erreur en interchangeant des embryons à réimplanter. L’une des femmes a reçu l’embryon d’une autre qui pour sa part s’est vue implanter l’embryon d’une troisième femme également en traitement.
Prévenues dans les heures qui suivaient, les deux patientes concernées ont demandé à interrompre leur grossesse… Le médecin a été licencié.
L‘affaire a été révélée à la BBC ce lundi et confirmée par la Human Fertilisation and Embryology Authority (HFEA). Ann Furedi de cet organisme a déclaré : « nous devons admettre que dans tous les domaines de la médecine, les choses ne vont pas toujours dans le sens attendu« *…
Rappelons qu’en juillet dernier, un couple britannique de personnes blanches ayant eu recours à la FIV avait porté plainte contre la clinique qui les suivait après que la femme ait accouché de jumeaux noirs (cf. revue de presse du 09 et du 10/07/02). A cette occasion, le Dr Sammy Lee du Portland Hospital de Londres expliquait « tous les jours, quelqu’un, quelque part, en Grande Bretagne est égaré par inadvertance« **.

* « we have to recognise that in all areas of medecine sometimes things do go wrong« 
** »every day, someone somewhere in the UK is inadvertently messing« .

<p>Le Figaro 30/10/02 - BBC 28/10/02 - Gènéthique - Le Quotidien du Médecin 05/11/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres