FIV à trois parents : « Nous n’avons aucun recul »

Publié le 6 Fév, 2015

Le 3 février, la Chambre des Communs du Royaume-Uni a voté l’autorisation de créer des embryons à partir de 3 ADN (Cf. Synthèse de presse Gènéthique du 4 février 2015).

 

Le Dr Miguel Jean, médecin au CHU de Nantes, se dit « perplexe, pour ne pas dire stupéfait de voir cette technique mise en avant ». Il affirme que cette technique « est totalement expérimentale et nous n’avons aucun recul. » Il explique : « Nous n’avons aucune idée de l’interaction entre l’ADN nucléaire (du noyau) et l’ADN mitochondrial. Car même si ce dernier est supposé sain on ne sait pas comment cette association va réagir. Il n’y a aucun recul sur l’évolution des enfants qui naitraient grâce à cette méthode. ». A la question de savoir si d’autres maladies pourraient résulter de cette interaction, le Dr Miguel Jean s’empresse de répondre : « Nous n’en savons rien ».

 

A ceux qui diraient qu’on ne valide une nouvelle technique qu’en la mettant en pratique, le médecin rétorque en précisant que, dans ce cas précis, il s’agit bel et bien de « faire naître des enfants et les regarder grandir pour s’assurer qu’il n’y a pas de problème ». 

 

Pour le philosophe Pierre Le Coz et  ancien membre du comité national d’éthique (CCNE) : l’enfant n’est plus conçu avec deux ADN, mais trois, il s’agit là d’une « effraction dans le sanctuaire du génome. C’est une rupture symbolique forte car il y a intrusion dans le patrimoine génétique d’un enfant à naître ». Et d’ajouter au sujet de possibles dérives éthiques de ce genre de pratiques : « Comme l’a montré Heidegger, la technique moderne n’est pas seulement un ensemble de moyens mais un processus, provoquant des effets en cascade. Ainsi rares sont les techniques qui ne donnent pas lieu à des indications élargies au bout d’un certain temps ».

 

Le Monde (Paul Benkimoun) 03.02.2015 – La Dépêche 05.02.2015

La Croix (Marine Lamoureux) 06.02.2015

Partager cet article

Synthèses de presse

02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...
Etats-Unis : mise en œuvre progressive de la décision de la Cour suprême
/ IVG-IMG

Etats-Unis : mise en œuvre progressive de la décision de la Cour suprême

13 Etats ont commencé à mettre en œuvre leurs lois dites de "déclenchement" visant à interdire ou restreindre l’avortement. Faisant ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres