Fin de vie : tirage au sort des 150 participants à la convention

Publié le 25 Oct, 2022

Dans un communiqué de presse publié le 25 octobre, le CESE a annoncé le début de la procédure de recrutement des 150 Français dans le cadre de la convention sur la fin de vie (cf. Fin de vie : Emmanuel Macron lance la consultation citoyenne).

De décembre à mars, ils devront débattre sur la question suivante : « le cadre d’accompagnement de fin de vie est-il adapté aux différentes situations rencontrées ou d’éventuels changements devraient-ils être introduits ? »

Les critères de recrutement

Les 150 Français doivent être sélectionnés par l’institut Harris Interactive en étant « fidèle à la diversité de la société » avec une « attention particulière (…) aux publics les plus précaires et aux ultramarins ».

Le CESE prendra en compte le sexe, avec 52% de femmes et 48% d’hommes, l’âge avec « une représentation proportionnelle à la pyramide des âges à partir de 18 ans », les « typologies d’aire urbaine », la région d’origine « en prenant en compte le poids démographique de chacune », la catégorie socio-professionnelle et le niveau de diplôme. La religion et l’expérience personnelle des personnes ne seront pas prises en compte.

Pour éviter « d’avoir à constituer une liste de remplaçants au cas où certains quitteraient en cours de route le processus »,170 personnes seront en réalité tirées au sort explique Claire Thoury, présidente du comité de gouvernance en charge de la question de la fin de vie (cf. Convention citoyenne sur la fin de vie : le CESE se dote d’un “comité de gouvernance”).

Le tirage aura lieu à partir de listes téléphoniques fournies par les opérateurs. Il s’achèvera début décembre avant l’installation de la convention citoyenne les 9, 10 et 11 décembre au CESE (cf. Fin de vie : la convention citoyenne débutera le 9 décembre).

Sources : CESE, CP (25/10/2022) ; La Croix, Antoine d’Abbundo (25/10/2022) – Photo : iStock

Partager cet article

Synthèses de presse

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement

Le 12 avril, les députés polonais ont voté contre les motions appelant à rejeter quatre propositions de loi visant à ...
Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence
/ Genre

Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence

Le 10 avril, la pédiatre anglaise Hilary Cass a publié un rapport sur les services de prise en charge des ...
Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable
/ IVG-IMG

Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable

Selon la Cour suprême de l’Arizona, la loi datant de 1864 et interdisant la quasi-totalité des avortements est applicable ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres