Film prénatal

Publié le : 6 octobre 2004

L’Académie de médecine s’est déclarée extrêmement réservée sur les échographies foetales à visée non médicale. Il s’agit d’enregistrements vidéo d’échographies "ludiques ou artistiques" réalisés par des opérateurs non médicaux pour les parents qui souhaitent un film souvenir de la vie de leur enfant in utero

L‘Académie craint l’effet nocif sur le foetus d’expositions longues et répétées aux ultrasons. Cette attitude est motivée par la prudence car 10 ans de pratique aux États Unis n’ont pas entraîné d’anomalies décelables. 

D‘autre part, il est évident pour l’Académie "que la réalisation d’un film ou des photographies s’accompagne d’une interrogation sur la normalité de l’enfant" à laquelle les opérateurs ne pourront pas apporter de réponse.

L’Académie s’inquiète du développement de ces sociétés commerciales alors que de nombreux échographes abandonnent les examens prénataux par crainte des poursuites judiciaires.

Le Figaro (Catherine Petitnicolas) 06/10/04 - Libération (Sandrine Cabut) 06/10/04 - Le Monde (Sandrine Blanchard) 07/10/04 - Le Quotidien du Médecin (Flavie Baudrier) 07/10/04

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres