Excommunication pour les chercheurs détruisant l’embryon ?

Publié le 4 Juil, 2006

Le cardinal Alfonso Lopez Trujillo, président du Conseil Pontifical pour la famille, a déclaré, dans une interview à l’hebdomadaire Famiglia Cristiana, que les scientifiques menant des recherches sur les cellules souches embryonnaires encouraient l’excommunication au même titre que les femmes qui avortent et les médecins qui pratiquent l’avortement.

En 1995, l’encyclique Evangelium Vitae rappelait que l’avortement entraînait de fait l’excommunication (NDLR : selon le Code de Droit canonique de 1917). "Détruire un embryon est équivalent à l’avortement" a déclaré le cardinal Trujillo, "l’excommunication est valide pour les femmes, les médecins et les chercheurs qui détruisent des embryons".

Le Pape ne s’est pas exprimé sur ce sujet et le Vatican n’a pas fait de commentaires. Néanmoins, ces déclarations d’un cardinal si puissant une semaine avant le 5ème Congrès de la Famille qui se tient à Valence (Espagne) annoncent de nouvelles dispositions de l’Eglise sur ce sujet.

New York Times (Elisabeth Rosenthal) 30/06/06

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres