Être mère porteuse

Publié le : 5 novembre 2004

Le magazine "Elle" publie le témoignage d’une femme américaine, Mary, qui, il y 15 ans, a accepté d’être mère porteuse de l’enfant d’un couple stérile. Elle l’a fait de son plein gré. Un garçon est né. Elle n’a jamais revu l’enfant et ses parents. 

Aujourd’hui, avec ces années de recul, elle regrette d’avoir accepté car "j’ai compris qu’une femme ne peut jamais oublier l’enfant qu’elle a porté". "Je ne savais pas à l’époque que ce passé me rattraperait. Me pèserait autant". Pour Mary, même si le suivi psychologique est assuré, ce qui n’a pas été son cas, "être mère porteuse, c’est totalement contre-nature".

Elle (Tatiana de Rosnay) 01/11/04

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres