Etats-Unis : vers la suppression de la clause de conscience

Publié le 22 Avr, 2022

L’administration Biden se prépare à supprimer une règlementation mise en place lors de la précédente présidence, qui vise à permettre aux soignants de refuser d’effectuer des pratiques qui entrent en conflit avec leurs croyances religieuses ou morales. Selon cette réglementation, les médecins, les infirmiers, les étudiants en médecine, les pharmaciens et les autres employés du secteur de la santé peuvent refuser de pratiquer des avortements, des vasectomies, des euthanasies, de dispenser des contraceptifs, ou encore des traitements visant à changer de sexe.

Cette disposition finalisée en 2019 n’avait pas pu être mise en œuvre, car elle a été bloquée devant des tribunaux fédéraux. Différents Etats, villes ou groupes d’influence (notamment le Planned parenthood) avaient initié une procédure judiciaire.

Le Département de la santé et des services sociaux a confirmé le changement de politique en cours. L’annulation de cette disposition est actuellement en cours d’examen par le Bureau de la gestion et du budget, « souvent la dernière étape avant qu’une proposition de règlement ne soit rendue publique ». La décision doit être actée dès la fin du mois d’avril.

 

Source : Politico, Alice Miranda Ollstein et Adam Cancryn (19/04/2021); Aleteia, John Burger (21/04/2022)

Partager cet article

Synthèses de presse

Etats-Unis : un distributeur de contraception d’urgence dans une université
/ IVG-IMG

Etats-Unis : un distributeur de contraception d’urgence dans une université

L’université George Washington de Washington DC a installé un distributeur automatique de contraception d’urgence ...
PMA : plus de 500 Japonaises ont eu recours à des donneurs de sperme étrangers
/ PMA-GPA

PMA : plus de 500 Japonaises ont eu recours à des donneurs de sperme étrangers

Depuis mars 2019, plus de 500 Japonaises ont eu recours à la banque de sperme Cryos International basée au Danemark ...
Euthanasie : un nouveau "non" de la Cour constitutionnelle portugaise
/ Fin de vie

Euthanasie : un nouveau “non” de la Cour constitutionnelle portugaise

La Cour invoque une « intolérable imprécision » dans la rédaction de la proposition de loi visant à dépénaliser l'euthanasie au Portugal ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres