Etats-Unis : l’Oklahoma va interdire l’avortement

Publié le 7 Avr, 2022

Mardi soir dernier, les législateurs de l’Oklahoma ont validé une proposition de loi criminalisant l’avortement dans l’Etat de l’Oklahoma, « sauf s’il s’agit de sauver la vie de la femme, en cas d’urgence médicale ». Le texte a été adopté avec 70 voix contre 14 [1]. Il « prévoit des peines allant jusqu’à 10 ans de prison et 100 000 dollars d’amende pour le personnel de santé pratiquant une IVG ». Reste une ultime étape pour que cette loi entre en vigueur cet été : la signature du gouverneur Kevin Stitt, qui fait peu de doute.

Depuis l’entrée en vigueur d’une loi interdisant l’avortement après six semaines de grossesse au Texas, de plus en plus de femmes avaient recours à l’avortement en Oklahoma, Etat limitrophe.

Il y a quelques semaines, la Chambre des représentants de ce même Etat avait voté un texte similaire, qui doit encore être adopté par le Sénat (cf. L’Oklahoma en passe d’interdire l’avortement). Cette proposition de loi interdit les avortements en autorisant les citoyens privés à intenter des poursuites contre quiconque « a aidé ou encouragé » un avortement, sur le modèle de la loi texane. Il contient en outre une mesure d’urgence permettant son application dès la signature du gouverneur.

Complément du 12/04/2022 : Le gouverneur a signé le texte mardi 12 avril 2022.

[1] Il avait été validé l’année dernière par le Sénat.

Sources : AFP (6/04/2022) ; Texas Tribune (5/04/2022) ; Washington Times, Sean Murphy (12/04/2022)

 

Partager cet article

Synthèses de presse

istock_75796805_xxlarge
/ Fin de vie

Soutien des mutuelles à l’euthanasie : « ces organismes ne font même plus semblant »

Jeudi, la MGEN a envoyé un courrier aux députés dans lequel elle indique promouvoir l'euthanasie. La présidente de la SFAP ...
Un tiers des hommes transgenres continuent à ovuler malgré la testostérone
/ Genre

Un tiers des hommes transgenres continuent à ovuler malgré la testostérone

Deux chercheurs ont analysé le tissu ovarien de personnes transgenres ayant subi une ablation des ovaires après un traitement hormonal ...
Un algorithme capable de déterminer si le cerveau est masculin ou féminin
/ Genre

Un algorithme capable de déterminer si le cerveau est masculin ou féminin

L'algorithme peut reconnaître, dans plus de 90% des cas, si les IRM sont celles d'un « biologiquement masculin ou féminin ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres