Espagne : l’avortement chez les mineures

Publié le : 16 décembre 2009

En Espagne, la disposition du projet de loi sur l’interruption volontaire de grossesse (IVG) qui autorisait les adolescentes de 16 et 17 ans à se faire avorter sans consentement parental suscitait une vive polémique. Le gouvernement espagnol vient donc d’accepter d’amender un projet de loi qui autorisera les jeunes filles mineures à avorter sans accord parental, mais les obligera à avertir au moins un de leurs parents de leur intention. Toutefois, dans les cas où une jeune fille pourra prouver qu’informer l’un de ses parents pourrait lui poser problème, celle-ci pourra être dispensée de cette obligation.

"L’important, c’est que le consentement vienne des femmes, quel que soit leur âge", a déclaré Carmen Monton, porte-parole du Parti socialiste (au pouvoir) sur les questions féministes.

Le projet de loi sur l’IVG autorise l’avortement sans condition jusqu’à la 14° semaine.

Le Nouvel Obs.com 10/12/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres