Espagne – IVG : les évêques dénoncent un « calcul politique »

Publié le : 2 octobre 2014

Le 23 septembre, le gouvernement espagnol annonçait le retrait de son projet de loi qui visait à limiter le recours à l’avortement (Cf Synthèse de presse Gènéthique du 23 septembre 2014). Un retrait qui avait amené les partisans du texte à accuser le gouvernement de « trahison » (Cf Synthèse de presse Gènéthique du 22 septembre 2014).

 

Ce jeudi, ce sont les évêques espagnols qui ont décidé de réagir. Dans un communiqué, la conférence épiscopale a précisé: « La responsabilité de ceux qui avaient inclus dans leurs engagements politiques la promesse d’une loi réduisant quelque peu le manque de protection de la vie humaine naissante qu’implique la loi sur l’avortement en vigueur est particulièrement grave« , dénonçant un abandon du projet « en raison de supposés calculs politiques« . Pourtant, ajoutent-ils, « il incombe à tous de protéger et de défendre la vie humaine, surtout aux gouvernements« . 

<p>AFP 02/10/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres